À Propos de Francois Arel

Né en 1956 à Victoriaville, François Arel est un artiste éclectique et autodidacte qui applique depuis toujours sa démarche artistique à toutes les sphères de sa vie. Personnage intense et passionné, il laisse sa trace bien personnelle sur tous les chemins où son esprit curieux le mène. Pour lui, chaque nouvelle expérience est une opportunité artistique. Libre d’esprit mais aussi très ouvert sur le monde et les gens, François suscite l’intérêt pour son œuvre comme sa personne intrigante. Celui qui, très jeune et farouchement indépendant, a conçu une motocyclette de type Harley Davidson qui lui permis de battre un record canadien d’accélération s’est ensuite intéressé à la photographie aérienne après avoir appris à piloter pour atterrir ensuite dans l’univers des pompiers et développer un intérêt pour la photographie d’incendie. Le style qu’il a développé a su attirer l’attention de plusieurs, dont le magasine parisien Soldat du feu qui a publié ses œuvres ainsi que divers organismes dont le ministère de la Sécurité publique du Québec. Depuis quelques temps, il a renoué avec les arts plus traditionnels et commencé à appliquer sa démarche artistique à la peinture. Sa nouvelle passion est toute jeune, mais déjà elle suscite un intérêt tel qu’il peine à suffire à la demande. Dans tout ce qu’il touche, Arel porte un regard franc, fort, mais empreint d’une grande sensibilité et d’humilité, ce qui semble faire vibrer les cordes de plusieurs. Libre des tendances du moment et des courants artistiques, il puise en lui-même et dans la nature du centre du Québec son inspiration pour produire une œuvre qui se veut aussi universelle que personnelle, résolument originale mais familière à la fois. Dans ses toiles, la nature occupe une place de choix, mais c’est l’interprétation de cette nature qui intéresse l’artiste. Les personnages sont instrumentaux et se fondent dans les impressions fugitives qui forment une nature puissante, travaillée par l’ouvrage humain dépeint de façon plus dure, mais qui lui-même peine à résister à cette nature. L’utilisation des couleurs permet cette prise de parole des forces en contradiction qui finissent par s’amalgamer bien malgré elles. Bien que son style rappelle certains éléments des impressionnistes ou même plus subtilement de l’expressionnisme, Arel a su se distinguer et développer une unicité qui ont fait dire par ses pairs que « c`est du Arel! ».

 

© 2023 par le Peintre. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now